top of page

les camps de base du Kangchenjunga

Première étape de la grande traversée de l’Himalaya, résolument sauvage, grandiose et soutenu, voici un trekking exceptionnel pour découvrir un Népal secret et intimiste. S’il n’est pas le plus connu, le Kangchenjunga est tout de même le 3ème plus haut sommet de la planète avec une altitude de 8586 m. Situé à l’extrême est du Népal le Kangchenjunga dresse ses immenses parois sur la frontière entre le Népal et l’Inde (Sikkim). Par son éloignement et sa difficulté d’accès, ce trek totalement « hors sentiers battus » convient particulièrement aux amateurs d’authenticité, de dépaysement total, de paysages fantastiques et variés. Pour la mise en bouche, nous prenons un vol de Kathmandu à Badrapur qui à lui seul vaut déjà le déplacement car nous survolons une partie de la chaîne Himalayenne. C'est un trek hors normes dans le sens où c'est un trek très varié avec des forêts de rhododendrons, des alpages, des villages traditionnels, des paysages incroyables et des montagnes de folie. J'ai retrouvé au Kangchenjunga l'ambiance que j'avais connue sur le tour des Annapurna il y a quelques dizaines d'années... Assurément un des plus beaux  et des plus sauvages treks de la chaîne Himalayenne. Coup de cœur garantit, raison pour laquelle nous y retournons cet automne!





89 views0 comments

Comments


bottom of page