top of page

Géorgie : la traversée de la Svanétie.

Updated: Jun 2

Ça faisait déjà un moment que l'envie d'aller découvrir ce coin du Caucase me titillait. Il a juste fallu que mon emploi du temps entre deux saisons coïncide avec des tarifs de vol au ras des pâquerettes ( les tarifs, pas les vols 😉😉). Et pour une fois, j'ai choisi de partir en solo à la découverte mais également en repérage ( on ne sait jamais...) de cette région reculée de la Géorgie qui se nomme la Svanétie. J'avais déjà mon idée sur la région mais c'est mieux d'y mettre les pieds pour avoir une idée plus précise.

Arrivé donc très tôt le matin à Tbilissi, j'ai enchaîné directement par 10 heures de minibus pour arriver à Mestia, capitale de la région. Au moins ça c'est fait et déjà j'ai compris plusieurs choses, un chauffeur de minibus ne conduit pas son engin, il pilote et il faut s'accrocher aux sièges , d'autre part la route n'est pas un long fleuve tranquille, loin de là, le pilote ( il faut bien l'appeler ainsi) doit régulièrement slalomer pour éviter les vaches sur l'autoroute, les cochons les chiens...et tout ça à grande vitesse😱😱... Pour finir, je crois que l'on roule à droite en Géorgie.... mais d'après mes expériences, je n'en suis pas vraiment sûr 🤣 🤣 🤣 🤣

Mestia est tel que je l'imaginais, un gros bourg avec ses fameuses tours millénaires si caractéristiques de la région. Après une nuit comme je n'ai pas trop l'habitude (12 heures de sommeil , un vrai bébé) je suis allé faire un tour vers des petits lacs de montagne. Les lacs, je ne les ai pas vu car recouverts d'une épaisse couche de neige ( y'a pas que chez nous) par contre j'ai eu droit à un super panorama des montagnes alentour et la première impression c'est que ce sont de très belles montagnes et comme on est au printemps, il y a des fleurs partout, un régal pour les yeux.

Après deux jours à Mestia, il est temps de repartir pour le fameux trek de 4 jours que je suis venu repérer ( non, je ne suis pas en vacances!!). Les étapes sont très variées et sans grande difficulté, la première est plutôt axée sur des traversées de villages et leur superbes tours, la deuxième est plutôt axée sur la flore, c'est dingue le nombre et la variété de fleurs que l'on rencontre, des tapis de fleurs avec parfois quelques raretés telles les fritillaires, c'est tulipes sauvages que l'on trouve très difficilement chez nous. La journée suivante est la plus "alpine" et la plus longue également. Après une heure et demi de marche on doit traverser une rivière issue d'un glacier et la traversée se fait à dos de cheval. Ensuite on monte à travers une forêt et on arrive au col dans la neige. La vue est incroyable sur les montagnes alentour , des vraies belles montagnes qui tutoient les 5000 m tout de même. L'ultime journée me conduit à Ushguli, dernier village de la vallée, encore un village magnifique sertit de tours imposantes. Pendant ces quatre jours je me suis vraiment régalé à tous points de vue.

A chaque étape j'ai dû chercher un hébergement, si possible le meilleur et digne d'accueillir mes clients et j'ai tout de même trouver quelques pépites...la pension est plus que complète, les repas sont tellement copieux et souvent très bons et les vins géorgiens ne sont pas mal du tout. Bref, la Géorgie a beaucoup à offrir et je ne vous cache pas que j'ai ADORÉ cette parenthèse géorgienne.

Nul doute que cette destination fera partie de mon catalogue à partir de 2025🤞🤞🤞🤞




70 views0 comments

Comments


bottom of page